Un Noël sans sapin, ce n’est pas Noël!

Un Noël sans sapin, ce n’est pas Noël! Prendre le temps de décorer le sapin, c’est la fête qui entre dans la maison. Quel qu’il soit, c’est un symbole fort!  Il donne le ton.

Des sapins, il y en a de toutes sortes. On peut acheter un arbre « en vrai », en avoir un en plastique, en bois, le bricoler avec des matériaux de récupération, le coudre, le broder, le peindre, le découper dans du papier…

Peu importe! Sa mise en place dans la maison est toujours un moment important.

Ce sapin est tout petit. Je l’ai accroché  dans l’entrée de la maison.

Noël arrive. C’est le sapin qui le dit.

Un sapin, sinon rien! C’est ma devise pour Noël.

Un sapin, sinon rien! C’est ma devise pour Noël.

J’aime les sapins de Noël. Ils sont joyeux, colorés, si différents. Je les dessine, je les couds, je les brode, j’en décore un pour la maison. Ils font partie de la fête.

Pendant ce mois de décembre, je vous propose ma galerie de sapins, mes préférés.

C’était en 2016. A Paris, il y avait eu des attentats meurtriers. Il fallait un sapin pour décorer la maison, ce fut « un sapin gris ».

Et si l’écologie commençait comme ça?

Et si l’écologie commençait comme ça? Un tas de bois dans le jardin. C’est une idée facile à réaliser. Rien de bien compliqué, il suffit d’y penser, de le mettre en oeuvre puis d’observer des bienfaits de notre action.

Notre tas de bois est en place depuis qu’un arbre a été abattu car trop près de la maison. Les morceaux de tronc sont entassés là, sous le noisetier. Je le vois de la fenêtre de la cuisine. J’en profite, les oiseaux, les écureuils, les mulots et les insectes en profitent aussi.

Par sa seule présence, le tas de bois fait vivre notre jardin, le rend unique. Il est un refuge pour les animaux, il anime l’espace sous le noisetier, il cache le composteur, il fait le spectacle… Ce matin, en le regardant, entouré de feuilles mortes, j’ai su que l’automne était bien là.

Ce n’est qu’un tas de bois. Il ne nécessite pas d’entretien, il ne coûte rien et pourtant…

Et si l’écologie commençait par un tas de bois mis à disposition de la nature dans nos jardins?

Une contrainte, la couleur ORANGE!

Une contrainte , je n’ai pas l’habitude. je travaille surtout dans l’instant, avec beaucoup de liberté. Le salon Art et Création de Saint Georges sur Eure demande de réaliser une création sur un thème imposé. Cette année, c’était la couleur ORANGE. J’avais envie de participer à ce salon, je me suis donc pliée à la contrainte.

Que de réflexion, de recherches! D’abord rassembler tissus, fils à coudre, à broder et à coucher. Puis trouver une idée  qui rendrait mon tableau unique. Ce sera ces petits galets de brique que j’avais ramassés il y a très longtemps sur la plage de Saint Philibert. Enfin,  imaginer une histoire autour de tout ce qui était sur ma table.

Des problèmes apparaissent. J’ai besoin d’aide pour trouer ces petits galets. Comment fixer toutes ces bandes de tissus? Faut-il les coudre à la machine, les broder à la main? Ce sera un mélange de ces techniques.

Enfin, le tableau est terminé. Je l’accroche au mur. Lui donner un nom sera l’objet de discussions dans notre famille. Il s’appelle  » Vésuve ».

Le présenter lors du salon Art et Création fut un grand bonheur. Merci à tous pour vos compliments et vos encouragements.

 

 

A l’office de tourisme d’Illiers-Combray, une exposition…

L’office de tourisme d’Illiers-Combray  (Eure et Loir) exposera mes ouvrages du 09 novembre au 15 décembre, le vendredi et le samedi de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures.

Je suis très heureuse de vous montrer mon travail. Tous mes ouvrages récents sont présents ou presque. En effet,  le Salon Art et Créations à Saint Georges sur Eure (Eure et Loir) présente deux tableaux: « Outremer » et « Vésuve ».

Ce week-end, vous pouvez aller à Saint Georges sur Eure au salon Art et Créations où une multitude d’artistes exposent, plus différents les uns que les autres. Un autre jour,  vous irez à Illiers-Combray découvrir mes créations textiles.

Je compte sur vous pour partager toutes ces informations. A très bientôt!

Retrouver un ouvrage… une surprise, un bonheur!

Retrouver un ouvrage, c’est une surprise, un petit bonheur!

Pour une exposition à venir, j’ai découvert des ouvrages oubliés. Certains n’ont pas de nom, d’autres n’ont jamais été photographiés, ils étaient là, cachés sous la couverture depuis longtemps. Est-ce l’occasion de les montrer? Peut-être.

Il n’a pas de nom, il n’avait jamais été photographié, il n’a jamais été montré. Depuis 2010, il est sagement rangé. Pourtant, je m’en souviens bien et j’avais aimé le coudre et le broder. Justice lui est rendu. Aujourd’hui, il sort de l’oubli. Qui lui trouve un nom?

 

La Manufacture Bohin, un lieu à découvrir…

La Manufacture Bohin est assurément un lieu à découvrir pour toutes celles qui utilisent une aiguille.  Elle est située dans l’Orne, près de L’Aigle en Normandie. J’étais venue visiter l’exposition : Van Gogh, tableau ou patchwork? Les ouvrages sont magnifiques, lumineux, j’ai adoré. J’ai découvert un musée, et surtout une usine et ses ateliers.

Suivre les 27 étapes de fabrication d’une aiguille, visiter les ateliers, regarder ces machines extraordinaires, en parfait état de marche m’a passionnée. Par exemple, cette machine sert à trier les aiguilles, le laiton brille, je la trouve merveilleuse et en plus elle fonctionne !!!

Tout est complexe, mais tout paraît si simple: une machine, une étape, un savoir-faire. Au final, un paquet d’aiguilles piquées sur un ruban de coton. Il y a de la magie dans l’air, enfin pour moi.

Après la visite de la Manufacture Bohin, vous ne verrez plus l’aiguille du même œil!

Une exposition, un diaporama… une bonne idée!

Une exposition, un diaporama pour en garder le souvenir, c’est une bonne idée!

L’exposition à la Cardamone Gallery a fermé ses portes depuis une semaine. J’en garde le souvenir du lieu, de l’ambiance, de la convivialité. C’était agréable, chaleureux, gratifiant.  Je suis heureuse d’avoir partagé ces moments avec les autres artistes présentes mais aussi les visiteurs nombreux, curieux, intéressés, découvrant parfois l’Art Textile et toute sa diversité.

Pour continuer le partage et garder le souvenir de cette exposition, un diaporama a été réalisé. Regardez-le, profitez-en à partir du lien ci-dessous !

Exposition art textile Cardamone Gallery

N’hésitez pas à laisser un commentaire, à partager la vidéo. A bientôt!

Les cyclamens sont revenus, l’automne est là!

Les cyclamens sont revenus dans le parc du château de mon village. Ils sont magnifiques, ils donnent de la couleur au sous-bois. Leur joli mauve éclaire le sol. Entre les feuilles mortes, ils poussent par paquets. Ils brillent dans le soleil. Ils invitent à la promenade.

J’aime retrouver les cyclamens pendant mes promenades dans le parc. Ils annoncent une bonne nouvelle, l’automne arrive.

A la Cardamone Gallery, une exposition d’Art Textile!

Une exposition d’ArtTextile a lieu  depuis hier et jusqu’au 14 octobre de 15h à 19h30              à la Cardamone Gallery, à Saint Prest(Eure et Loir). Invitée par Héliatrice Soubrier,  j’ai le bonheur d’y participer.

Les tapisseries de Dominique Degois, les livres textiles de Sylvie Léandre, les robes de l’Adrar, les ouvrages de Dijanne Cevaal,  de Smaranda Bourgery, ceux de de Léna Meszaros, d’Héliatrice Soubrier, de Dominique Marielle et les miens sont présentés. L’ensemble est magnifique, coloré, varié. Beaucoup de ce qui est possible de réaliser avec du tissu et du fil est exposé. Venez nombreux!

Je suis  très heureuse participer à une exposition collective, c’est pour moi une grande première. Un grand merci à Héliatrice, son invitation m’a fait chaud au cœur.