Après la Sologne… à la découverte d’une île.

Après quelques jours en Sologne, je retrouve mes chaussures et mon sac à dos, direction le bord de la mer. Prendre le bateau, partir sur le sentier côtier, s’étourdir de couleurs et de sons, c’est ma nouvelle aventure. Pendant une semaine, je pars à la découverte de Belle-Ile en Mer.

Les vagues, les goélands, le coucou qui nous a accompagné tout au long de notre périple, les paysages de bord de mer, les fleurs, les maisons, le sentier côtier bien difficile dans certains endroits, la crêperie le soir, tout est très présent et pourtant je suis de retour en Beauce.

La randonnée occupait la journée. Tout le reste est oublié, je me laisse prendre par le moment présent. Marcher, ce n’est pas si facile, il y a le soleil, le vent, le chemin qui monte et qui descend. Marcher, c’est s’arrêter pour regarder un goéland qui niche dans la falaise, le mouvement des vagues, une petite maison, pour profiter du paysage, écouter le coucou chanter, visiter en passant un petite église…

Je suis de retour  en Beauce, j’ai la tête remplie d’images et de couleurs. Je retrouve la plaine, ma maison …et ma machine à coudre, mes tissus et mes fils.

2 réflexions au sujet de « Après la Sologne… à la découverte d’une île. »

  1. C’est vraiment la meilleure saison, avec l’automne, pour se promener au bord de mer ! La lumière est belle, et la végétation aussi. En ce moment, les armerias sont en fleurs, à l’automne ce sera la bruyère.

    1. Le printemps est la saison que je préfère pour ses tendances de vert, ses couleurs tendres. Randonner sur le sentier côtier de Belle-Ile a été un bonheur infini, ce n’est pas facile mais magique, prenant, j’ai oublié ma fatigue pour profiter des paysages. Je reviens la tête remplie de couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.