Archives de catégorie : Art textile

articles art textile

Ce n’est pas un sapin, c’est un épicéa!

Ce n’est pas un sapin, c’est un épicéa! Je ne sais pas , mais c’est toujours un arbre de Noël. 

C’est vert, ça pique, ça sent la forêt. Alors, un sapin, un épicéa, un pin ou tout autre conifère ferait l’affaire, du moment qu’il ressemble à un arbre de Noël! 

J’ai réalisé cet arbre cette année. Il est tout vert, prêt à être décoré. Que va-t-on lui ajouter des guirlandes, des boules rouges? Qu’importe! Rien qu’en le regardant, on devine que c’est un sapin de Noël! Il sera le dernier de la galerie  du mois de décembre. 

J’aime les sapins de Noël. Mais j’aime aussi connaître, savoir, apprendre. J’ai donc cherché à reconnaître sapin, épicéa, cèdre, pin … C’est tout un univers à découvrir, le monde des conifères! Tout un programme! Je m’en réjouis déjà.

Joyeux Noël à tous! 

Aujourd’hui, c’est jour de fête! Un sapin et un diaporama!

Aujourd’hui, c’est jour de fête, un sapin et un diaporama! Il pleut, il fait froid. Pour se réchauffer, un feu de bois peut-être. Je vous propose un moment joyeux et agréable en regardant votre écran.

D’abord, un sapin pour la galerie que je vous invite à découvrir en décembre. C’est un travail tout en hexagones, tout en cousu à la main, l’assemblage et le matelassage. Il est à l’honneur dans notre maison pour les fêtes de fin d’année. 

Puis, un diaporama, celui de l’exposition qui se termine aujourd’hui à l’office de tourisme d’Illiers-Combray en Eure et Loir. La verrière a mis en valeur mes créations, sa lumière les illuminait.

La vidéo de l’exposition est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous:

Vidéo exposition Illiers-Combray   

Je vous l’avais bien dit. Aujourd’hui, c’est jour de fête!!! Un sapin, un diaporama! 

Un Noël sans sapin, ce n’est pas Noël!

Un Noël sans sapin, ce n’est pas Noël! Prendre le temps de décorer le sapin, c’est la fête qui entre dans la maison. Quel qu’il soit, c’est un symbole fort!  Il donne le ton.

Des sapins, il y en a de toutes sortes. On peut acheter un arbre “en vrai”, en avoir un en plastique, en bois, le bricoler avec des matériaux de récupération, le coudre, le broder, le peindre, le découper dans du papier…

Peu importe! Sa mise en place dans la maison est toujours un moment important.

Ce sapin est tout petit. Je l’ai accroché  dans l’entrée de la maison.

Noël arrive. C’est le sapin qui le dit.

Un sapin, sinon rien! C’est ma devise pour Noël.

Un sapin, sinon rien! C’est ma devise pour Noël.

J’aime les sapins de Noël. Ils sont joyeux, colorés, si différents. Je les dessine, je les couds, je les brode, j’en décore un pour la maison. Ils font partie de la fête.

Pendant ce mois de décembre, je vous propose ma galerie de sapins, mes préférés.

C’était en 2016. A Paris, il y avait eu des attentats meurtriers. Il fallait un sapin pour décorer la maison, ce fut “un sapin gris”.

Une contrainte, la couleur ORANGE!

Une contrainte , je n’ai pas l’habitude. je travaille surtout dans l’instant, avec beaucoup de liberté. Le salon Art et Création de Saint Georges sur Eure demande de réaliser une création sur un thème imposé. Cette année, c’était la couleur ORANGE. J’avais envie de participer à ce salon, je me suis donc pliée à la contrainte.

Que de réflexion, de recherches! D’abord rassembler tissus, fils à coudre, à broder et à coucher. Puis trouver une idée  qui rendrait mon tableau unique. Ce sera ces petits galets de brique que j’avais ramassés il y a très longtemps sur la plage de Saint Philibert. Enfin,  imaginer une histoire autour de tout ce qui était sur ma table.

Des problèmes apparaissent. J’ai besoin d’aide pour trouer ces petits galets. Comment fixer toutes ces bandes de tissus? Faut-il les coudre à la machine, les broder à la main? Ce sera un mélange de ces techniques.

Enfin, le tableau est terminé. Je l’accroche au mur. Lui donner un nom sera l’objet de discussions dans notre famille. Il s’appelle ” Vésuve”.

Le présenter lors du salon Art et Création fut un grand bonheur. Merci à tous pour vos compliments et vos encouragements.

 

 

Retrouver un ouvrage… une surprise, un bonheur!

Retrouver un ouvrage, c’est une surprise, un petit bonheur!

Pour une exposition à venir, j’ai découvert des ouvrages oubliés. Certains n’ont pas de nom, d’autres n’ont jamais été photographiés, ils étaient là, cachés sous la couverture depuis longtemps. Est-ce l’occasion de les montrer? Peut-être.

Il n’a pas de nom, il n’avait jamais été photographié, il n’a jamais été montré. Depuis 2010, il est sagement rangé. Pourtant, je m’en souviens bien et j’avais aimé le coudre et le broder. Justice lui est rendu. Aujourd’hui, il sort de l’oubli. Qui lui trouve un nom?

 

Une exposition, un diaporama… une bonne idée!

Une exposition, un diaporama pour en garder le souvenir, c’est une bonne idée!

L’exposition à la Cardamone Gallery a fermé ses portes depuis une semaine. J’en garde le souvenir du lieu, de l’ambiance, de la convivialité. C’était agréable, chaleureux, gratifiant.  Je suis heureuse d’avoir partagé ces moments avec les autres artistes présentes mais aussi les visiteurs nombreux, curieux, intéressés, découvrant parfois l’Art Textile et toute sa diversité.

Pour continuer le partage et garder le souvenir de cette exposition, un diaporama a été réalisé. Regardez-le, profitez-en à partir du lien ci-dessous !

Exposition art textile Cardamone Gallery

N’hésitez pas à laisser un commentaire, à partager la vidéo. A bientôt!

Les arbres, je les aime… depuis très longtemps.

Les arbres, je les aime… depuis très longtemps. Quand il n’y en a pas dans le paysage, cela me manque. Un bosquet me suffit. J’aime leur présence, leurs couleurs, leurs changements aussi. J’aime les regarder, les observer, les reconnaître. J’aime aussi en imaginer. Alors, je les dessine ou je les couds.

C’est un arbre de vie que je vous montre aujourd’hui. Je l’ai dessiné, je l’ai cousu en appliqué inversé, puis j’ai imaginé des oiseaux colorés dedans et j’ai ajouté des feuilles toutes vertes. Il n’est pas tout a fait terminé. Il faut le tendre sur un cadre maintenant. Mais l’envie de vous le montrer a été plus forte.

J’ai imaginé d’autres arbres, l’un semblable à celui-ci, d’autres très différents. C’est à chaque fois un vrai plaisir, une source d’inspiration qui ne me quitte pas.

J’aime les arbres… et je crois qu’ils me le rendent bien.

Bientôt, la fin de l’été, la rentrée approche.

Bientôt, la fin de l’été, la rentrée approche. Le temps s’était ralenti, doucement il retrouve son rythme. Les activités vont reprendre. Des expositions se  préparent. Des voyages se finalisent. Et pourtant, comme chaque année, le mois de septembre me rend mélancolique.

Pourtant, j’ai passé un été agréable, de nouveaux ouvrages sont apparus. Les couleurs changent, les formes changent, les techniques aussi changent. Je fais de nouvelles expériences.   Celui  que je vous montre aujourd’hui s’appelle “Outremer” et sera exposé au salon Art et créations de Saint Georges sur Eure au mois de novembre.

Pour cet ouvrage, je me suis appliquée à coudre des courbes à la main en utilisant les tissus sud-africains que j’avais achetés dans le Luberon. J’ai matelassé  en piqué libre avec du fil invisible. J’étais contente du résultat. mais ce n’était que le fond.  Puis, j’ai crocheté de nombreux mètres de lacet roumain, il en fallait vraiment beaucoup. Ensuite, j’ai réalisé des yoyos et j’ai cherché des boutons et des perles qui allaient bien. Il est maintenant terminé et il est prêt à être exposé. Il fait partie des ouvrages de mon été, il y en a d’autres.

Mais, c’est la rentrée, l’été se termine. Les soirées sont plus courtes et aussi plus fraîches. Je retrouve ma maison, mon atelier, mon agenda se remplit. Je sens de l’agitation dans l’air. Pour moi, l’année commence en septembre et ça me rend mélancolique.

Nommer un ouvrage, une aventure…

Nommer un ouvrage, c’est en soi une aventure… C’est parfois évident, d’autres fois, c’est compliqué mais je trouve,  quelquefois, il me faut de l’aide. Je demande autour de moi, mon mari, mes filles, des amis de passage à la maison. En définitive, c’est toujours moi qui décide du nom des ouvrages.

Cet ouvrage a fait l’objet d’un petit jeu lors de l’exposition à la bibliothèque de Fontaine la Guyon cet été. Beaucoup de personnes ont joué et et les résultats sont surprenants. A travers leurs propositions, je devine ce qu’ils ont vu, ce qu’ils ont ressenti. Laetitia a proposé “Avec des mots d’amour” et c’est ce titre qui a été retenu. Elle a gagné une jolie carte textile.

Moi, je l’ai appelé ” Entre les lignes”. Mais, toutes les idées sont touchées et j’ai aimé toutes les propositions même les plus farfelues.