La mélancolie s’installe dans ma vie.

La mélancolie me gagne, elle s’installe dans ma vie. Rien de grave! Je ne suis ni triste, ni gaie, juste présente. Je fais confiance à la vie.

La mélancolie, je la connais, je la reconnais, je vis avec depuis longtemps déjà. Elle m’a souvent accompagnée. Aujourd’hui, elle est très présente. Elle n’empêche pas de vivre, de créer. La preuve, elle était là les jours où j’ai créé cet ouvrage.

Si on ne prend pas garde, on oublie la date, l’heure, le temps n’existe plus. Que va-t-on faire maintenant, aujourd’hui? Moi, je remplis le moment présent, je lis, je cuisine, je bricole, je couds, je brode, je réfléchis et… je m’ennuie. C’est aussi cela la mélancolie.

Il y aura des jours meilleurs, la vie reprend toujours ses droits.

4 réflexions sur « La mélancolie s’installe dans ma vie. »

  1. Je pense que la mélancolie est un état normal, mais que l’on combat toute l’année en multipliant les activités, du moins dans mon cas. Elle n’empêche certes pas de vivre, créer et réfléchir, mais il manque ce petit pétillement qui nous redonne 20 ans. Dans ces moments là, je me fait un emploi du temps d’instit, du matin au soir, qui me donne la satisfaction d’avoir bien réussie la journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.