S’évader, ce n’est pas toujours partir!

S’évader, ce n’est pas toujours partir. Un ouvrage peut nous faire voyager très loin, sans bouger de chez soi. Créer, imaginer, inventer, c’est déjà s’évader, oublier le quotidien.

Pour moi, l’art textile en est un moyen efficace. Il suffit d’une idée, de la mettre en oeuvre. Chercher les bons tissus et les fils assortis, mettre au point une technique puis, couper, attacher, coudre, broder. Enfin un ouvrage est là, comme sorti de nulle part. A cet instant, il n’appartient qu’à celui ou celle qui l’a imaginé.

Que le projet soit simple, ou très compliqué à mettre en oeuvre, il permet toujours de s’évader. Puis, un autre voyage commence, c’est le temps du partage. En regardant ce tissage de bandes, chacun imagine ce qu’il a envie de voir.

Et vous, que vous raconte ce tissage de bandes?

2 réflexions sur « S’évader, ce n’est pas toujours partir! »

  1. De longs moments à broder en rêvassant, dans les journées quelquefois chaudes, quelquefois fraîches du printemps…. Pas de stress, pas de pression, même pas d’objectif.
    Et celà donne un tableau qui transmet la sérénité.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.