Archives par mot-clé : animaux

Un animal bien sympathique dans notre jardin.

Un animal bien sympathique habite  les plates-bandes de notre jardin. C’est l’escargot.

On le voit après une averse. Il va doucement, très doucement, il traverse la terrasse en prenant son temps.  D’accord, il mange les feuilles. Nous n’avons pas de potager, alors ce n’est pas grave!

L’escargot, c’est un animal familier. Tous les enfants le connaissent, et le reconnaissent. Il a sa maison sur son dos. Ses tentacules sont si amusantes, il suffit qu’il ait peur pour qu’il les rentre. Il va lentement, très lentement et pourtant, il va là où il veut. Il prend son temps.  C’est toujours avec plaisir que je le regarde. Dans un monde où tout va vite, où il faut se presser, c’est un modèle.

S’accorder du temps pour faire ce que l’on doit faire, ce pourrait être la devise de l’escargot!

Petit bonheur…pendant la randonnée.

La rencontre avec des animaux pendant une randonnée est  un bonheur unique. Quand on marche, on parle, on rêve, on souffle, on regarde le paysage, on écoute le chant des oiseaux, le bruit du vent dans les branches et… on croise parfois des animaux.

Il y a les chevaux, les vaches, les moutons et les chèvres, les poules, les oies et les canards, les chevreuils, les lièvres, les  faisans, les hérons,  et puis, les grenouilles, les papillons, les sauterelles… A chaque fois, tout le monde s’arrête, regarde, commente. Le bonheur est là! Chacun retrouve son âme d’enfant!

Moi, j’aime voir les animaux dans leur milieu naturel. Regarder un animal, gros ou petit,  lui parler parfois, le photographier quand c’est possible, c’est du bonheur à partager. C’est un des plaisirs de la randonnée, il faut en profiter.

Les chatons découvrent le monde…

Les chatons découvrent le monde. A travers la fenêtre, ils regardent, ils observent. Ils sont encore trop petits, ils ne sont pas autorisés à aller dehors.

Alors, ils passent du temps devant la fenêtre. Ils voient la neige et ses flocons, la pluie et ses gouttes qui s’écrasent sur la vitre, les oiseaux qui s’approchent, les mouches , les papillons, plus loin le bassin , les buissons… Ils auraient envie d’aller dans le jardin, de découvrir le monde.

Les chatons ont envie de quitter le confort de la maison, de partir à la découverte, de faire de nouvelles expériences. Bientôt? peut-être! Il faut attendre le printemps, a dit leur maîtresse.

Et le printemps, c’est bientôt?

Une grenouille …sur un nénuphar!

Une grenouille sur un nénuphar!!! Je pensais que ce n’était que dans les livres!

Pour voir une grenouille sur un nénuphar, il faut un bassin ou une mare, il faut des nénuphars et …une grenouille. Cela fait beaucoup de conditions à réunir.

Et bien, c’est fait! j’ai vu une grenouille posée sur une feuille de nénuphar. Cela n’existe pas que dans les livres pour enfants.

C’est l’été,  je m’étonne, je me laisse surprendre par le moment présent. Un écureuil saute de branche en branche, des perdrix s’envolent, un petit garçon découvre la marche, une grenouille se repose sur un nénuphar en fleur…

Le monde est rempli de mille petits bonheurs.

Oh! Un chat!

Oh! Un chat! je le vois dans le jardin. il traverse la pelouse, il se repose  sur le tas de bois ou dans les buissons, il chasse peut-être.

J’aime le regarder, l’ observer. Il fait partie des animaux qui passent dans notre jardin comme l’écureuil, les lapins, le pic vert, le merle, les pigeons et bien d’autres…

Dessiner un chat me paraissait  difficile.  Alors avec un peu d’aide et beaucoup d’imagination, je me suis lancée.

chat

J’ai aussi dessiné une souris ce jour-là. La voyez-vous?

Oh! Des vaches!

Des vaches roses, ça n’existe pas!

Et pourtant, un été , de retour de vacances, j’en ai cousu avec un infini plaisir.

vache1 vache2

Des vaches, on n’en voit pas beaucoup en Beauce. Dans les champs, c’est du blé, du colza, des petits pois, des pommes de terre… Beaucoup de végétaux!

Alors, les animaux , il faut parfois les inventer. Et ceux-là, pas besoin de s’en occuper.