Archives par mot-clé : bord de la mer

Après la Sologne… à la découverte d’une île.

Après quelques jours en Sologne, je retrouve mes chaussures et mon sac à dos, direction le bord de la mer. Prendre le bateau, partir sur le sentier côtier, s’étourdir de couleurs et de sons, c’est ma nouvelle aventure. Pendant une semaine, je pars à la découverte de Belle-Ile en Mer.

Les vagues, les goélands, le coucou qui nous a accompagné tout au long de notre périple, les paysages de bord de mer, les fleurs, les maisons, le sentier côtier bien difficile dans certains endroits, la crêperie le soir, tout est très présent et pourtant je suis de retour en Beauce.

La randonnée occupait la journée. Tout le reste est oublié, je me laisse prendre par le moment présent. Marcher, ce n’est pas si facile, il y a le soleil, le vent, le chemin qui monte et qui descend. Marcher, c’est s’arrêter pour regarder un goéland qui niche dans la falaise, le mouvement des vagues, une petite maison, pour profiter du paysage, écouter le coucou chanter, visiter en passant un petite église…

Je suis de retour  en Beauce, j’ai la tête remplie d’images et de couleurs. Je retrouve la plaine, ma maison …et ma machine à coudre, mes tissus et mes fils.

Des poissons…dans un baril!

C’était la fête de la mer  sur le port de Ouistreham. Dans un baril, des poissons étaient enfermés, bien alignés. Une légère fumée s’échappait. Une odeur étrange se répandait.

Je les ai trouvés très beaux, ces poissons dans leur baril.

C’étaient des maquereaux que des marins fumaient de façon traditionnelle. Ils  m’ont expliqué ce qu’ils faisaient, m’ont proposé de goûter. J’ai donc goûté … et j’ai aimé. Enfin, il ne faut peut-être pas en abuser!

Des traces dans la vase.

Se promener dans les marais salants de l’île de Noirmoutier, c’était un moment très agréable. Il faisait beau, pas trop chaud, du soleil, un peu de vent. Et puis, au détour du chemin, j’ai vu des traces dans la vase. Rien d’ exceptionnel, ce sont des traces de pattes d’oiseau: mouette, goéland, aigrette… Je ne sais pas, mais j’aime les regarder, imaginer ce qui a pu se passer là dans la vase. 

Un oiseau était venu là, il n’y a pas très longtemps, ses traces étaient bien visibles. Dans ces marais salants, la vie est très présente: les plantes, quelques arbres, les oiseaux que l’on entend mais qui ne s’approchent pas, les moutons,  les cabanes des paludiers, un peu vides en ce moment.

Les promenades au bord de la mer, c’est à chaque fois, un plaisir renouvelé. Je ne m’en lasse pas quelque soit la saison. Il y a toujours  quelque chose pour s’émerveiller.

Balade au bord de la mer

Retour de balade au bord de la mer. Il ne reste que des photos, des réussies, des ratées, des amusantes et quelques-unes que j’aime bien.

 Des cabanes sont posées sur la plage. J’aime leurs couleurs pastels, leur alignement.    Elles sont serrées les unes contre les autres, comme pour se protéger du vent.

MontSaintMichel_2

Que de bons souvenirs! Ce voyage en Normandie restera dans ma mémoire. Quatre jours hors du temps, des paysages magnifiques, des rencontres et beaucoup d’amitié…