Archives de catégorie : Inspirations

La Bretagne, c’est chouette! Nous reviendrons!

La Bretagne, c’est chouette! Nous reviendrons, c’est sûr! Les paysages, les villages, les forêts, les maisons en pierre, les jolies bâtisses, les châteaux majestueux, tout me plaît en Bretagne.

Nous avons passé la fin de l’année dans le Morbihan.  Il a fait froid, puis il a plu un peu, beaucoup parfois. Cela ne nous a pas empêché de nous promener, de visiter Josselin, Malestroit, La Gacilly sans oublier le domaine de Kerguéhennec si cher à Rafaël. Que de choses à découvrir, à regarder, à apprécier!

La Bretagne, ce n’est pas que le bord de la mer! J’aime les paysages bretons, le bocage, les maisons, les murs de pierre. Je retrouve des couleurs si particulières de cette région.

Un mur de pierres, de la mousse et de petites plantes aux feuilles toutes rondes qui s’accrochent, et une envie de créer me surprend, là tout de suite!

Apprendre, découvrir, Imaginer, inventer, créer, c’est le beau programme que je vous propose pour l’année qui commence, en Bretagne ou ailleurs.

Bonne année! 

La saison des arbres, c’est l’automne!

La saison des arbres, c’est l’automne! Les couleurs sont magnifiques, du rouge, de l’or, de l’orange, une pointe de marron toute douce, mais aussi du vert, celui des conifères , du houx et du lierre. La nature se prépare pour l’hiver. C’est un vrai festival.

Cet arbre pousse dans le jardin de notre voisin qui avait pris le temps de ramasser un grand nombre de feuilles mortes. Puis, un coup de vent, et tout était à refaire. Toutes ces feuilles délicatement posées sur la pelouse encore verte, j’ai trouvé cela très beau.

L’automne, c’est la saison des arbres, des dernières grandes promenades dans les bois. J’aime profiter de ces moments où la nature change, se prépare pour l’hiver. Les couleurs, les odeurs, les paysages, et même le temps, tout se transforme, se prépare pour l’hiver.

Des champignons à admirer sous les bouleaux!

Il y a des champignons à admirer sous les bouleaux. Ils sont rouges, à pois blancs comme dans les livres pour enfants. Ils sont magnifiques!

Ces champignons-là ne se mangent pas, ils se dévorent des yeux. On les admire, on les dessine, on les coud, on les brode. On ne les abîme pas, ils sont tellement beaux.

En automne, on peut voir une multitude de champignons, des gros, des petits, tout seul ou en groupe, ils sont de toutes les couleurs, de toutes les formes. c’est toujours une surprise, un émerveillement.  Chaque fois que ma route croise celle d’un champignon, je me sens heureuse. Allez savoir pourquoi.

Dans notre jardin, il y a des champignons à admirer sous les bouleaux! Il y en a d’autres ailleurs, mais cela, c’est une autre histoire.

La transparence, c’est magique!

La transparence, c’est magique! De fade, un verre coloré devient éclatant de couleurs si la lumière est présente.

Il y a peu, en visitant une exposition, je me suis arrêtée devant la collection de verres colorés que les maîtres verriers utilisent pour créer des vitraux. C’est un outil de travail, mais qu’il est beau! Il m’a donné envie de jouer avec les couleurs.

Maintenant, dans mon atelier, je retrouve mes tissus, mes fils, mes rubans et mes perles. Comment faire pour retrouver la magie de la transparence de ces morceaux de verre?  Ce ne sera pas facile, il faudra faire des essais, il y aura des ratés, mais est-ce une raison pour ne pas essayer?

 

L’automne pointe son nez, c’est la rentrée!

L’automne pointe son nez, c’est la rentrée! Les matins sont plus frais,  les soirées plus courtes. La lumière change. Pas de doute, le mois de septembre est là.

Avec lui, des expositions s’annoncent en Eure et Loir. Ce week-end, à Fontaine la Guyon  , l’association Fontaine Loisirs Créatifs montent ses ouvrages. Fin septembre, le Salon Artistique Régional de la Vallée de l’Eure se tiendra à Pierres-Maintenon.  En Octobre, La Cardamone Gallery proposera une exposition d’Art Textile à Saint Prest. Enfin, début novembre, le salon Art et Créations aura lieu à Saint Georges sur Eure. J’aurai le plaisir de participer à toutes ces manifestations.  A chaque fois, je vous montrerai des créations textiles différentes.

En attendant, je profite de la fin de l’été. Dans le jardin, les papillons butinent les asters qui commencent à fleurir. Dans le parc du château, les premiers cyclamens sortent. Ce sera bientôt l’heure de la teinture naturelle avec les verges d’or que je viens de cueillir et de mettre à sécher et les tanaisies que je surveille au bord des chemins.

L’automne pointe son nez, c’est la rentrée! C’est surtout le temps qui passe, de nouvelles idées à exploiter. C’est la vie qui poursuit son chemin!

Des spirées dans un massif, c’est de la couleur assurément!

Des spirées dans un massif de fleurs, c’est assurément de la couleur au jardin. Des mauves, des roses et même des blanches, il en existe toute une variété, plus jolies les unes que les autres. Elles ne demandent pas beaucoup d’entretien, elles supportent le manque d’eau, c’est un vrai bonheur!

Ces petites grappes roses apportent de la gaieté devant notre maison. Les spirées sont associées à des millepertuis, aux fleurs toutes jaunes. Même en plein été, le parterre est fleuri!

Ce sont aussi des modèles de broderies ou de tissus appliqués. J’aime créer des fleurs, je garde en mémoire celles que je vois, puis j’invente. Je choisis une couleur, une forme, des tissus, des fils et je laisse faire mon imagination.

Des roses couvertes de gouttes d’eau!

Ce matin, les roses sont couvertes de gouttes d’eau, il a plu. C’est le petit rien qui change tout, ça brille. Pourtant, le soleil n’est pas au rendez-vous. Quelle chance d’avoir un jardin!

Partout, dans le jardin, les roses s’épanouissent, c’est un festival de couleurs: orange,  rouge, jaune, rose et vert,  beaucoup de vert qui sert de toile de fond.

Des roses couvertes de gouttes d’eau, c’est inspirant. Imaginer un joli crazy orangé entouré sur un fond vert, quelques points de broderie. Juxtaposer  des taches de couleur les unes à côté des autres. Les idées ne me manquent pas. Il faut prendre du temps et réfléchir, laisser mûrir! Pour l’instant, il me suffit de profiter de l’instant présent!

Ces fleurs qui poussent où elles en ont envie!

Ces fleurs qui poussent où elles en ont envie, elles sont partout autour de nous, au bord des chemins et des routes, dans un coin de sous-bois, sur le trottoir, et bien sûr dans les parterres des jardiniers.

Il y a les fleurs sauvages: les pâquerettes dans la pelouse, les pissenlits sur le trottoir, les coquelicots et les marguerites  le long du chemin, les jacinthes dans le sous-bois, on les reconnaît, on s’en amuse, elles apportent une note joyeuse au paysage.

Celles que je préfère, ce sont les fleurs qui poussent où elles ont envie dans le jardin. Elles y arrivent souvent par hasard. On ne peut pas dire à quel endroit elles vont s’installer. C’est,  chaque année, une chasse aux trésors. Poussera-t-elle au même endroit que l’an dernier? Combien y aura-t-il de pieds? De quelle couleur seront les fleurs?

Dans notre jardin, il y a des ancolies. Leurs formes et leur couleurs m’étonnent. Mais nous ne savons jamais si elles seront là, à quel endroit il faut les chercher. Les découvrir , c’est déjà un bonheur. Cette année, elles sont bien là, dans le parterre devant la maison! Il y a tout un tas de plantes qui poussent où elles ont envie, celles qui fleurissent et qui n’envahissent pas tout le jardin ont ma préférence.

Rencontrer des orchidées, quelques coquelicots, des bleuets, les premières marguerites, découvrir des ancolies, des roses échappées d’un jardin,  c’est un des plaisirs de la randonnée, il ne faut surtout pas s’en priver. Il y a souvent une jolie surprise au détour du chemin.