Archives mensuelles : juillet 2024

Un moulin qui n’existe pas, “Tiss’Eole”.

C’est un moulin qui n’existe pas, “Tiss’Eole” est une tenture faite il y a quelque temps. C’est un moulin comme je l’imagine quand on chante “Meunier, tu dors, ton moulin va trop vite” avec des enfants.

Il a tout ce que possède un moulin, une tour ronde et des ailes, quatre ailes.  On imagine le vent qui souffle pour les faire tourner. On en est sûr, c’est un moulin.

Ici, tout était parti de tissages que j’avais faits sans vraiment savoir comment je les utiliserai. En jouant avec les branches tissées, l’idée des ailes d’un moulin est apparue. Il faut imaginer la tour, en haut d’une colline, bien sûr. C’est décidé, ses murs seront en voilages. Il reste le fond de l’ouvrage, j’utilise des tissus d’ameublement cuivrés. Il reste encore beaucoup de travail, le moulin prend forme. Les rubans s’envolent et ses ailes tournent. C’est Pauline qui trouvera le nom de cette tenture, ce sera “Tiss’Eole”.

“Tiss’Eole”, c’est un moulin qui n’existe pas. On ne peut pas le voir au détour d’un chemin. J’aime l’Art Textile pour cela. Je peux imaginer, créer; mettre en forme les images qui trottent dans ma tête. J’ai beaucoup de liberté dans ce que je couds.

Trouver les matériaux et les techniques qui conviennent est parfois long, laborieux. Il faut faire des essais, coudre puis découdre, recommencer, jusqu’au moment où tout est en place. L’idée se matérialise. Elle devient tenture ou tableau, elle est fidèle à ce que je voulais faire.

Après un mois de Juin chargé, je m’installe dans mes quartiers d’été. Du repos, de la lecture, un peu de randonnées, des moments privilégiés avec nos petits-enfants et de l’Art Textile sont au programme des deux mois qui viennent. Il faudra aussi réfléchir aux projets de la rentrée.

Je vous souhaite un bel été!