Le salon à Maintenon-Pierres, un plaisir!

Participer au Salon Artistique Régional de la Vallée de l’Eure à Maintenon-Pierres (Eure et Loir), c’est toujours un plaisir. Peinture, sculpture, mosaïque, tapisserie, photographie et art textile se côtoient pendant une semaine. C’est déjà la troisième fois que j’y participe et c’est un bonheur renouvelé.

J’ai appris à profiter pleinement de ces moments d’exposition où mes créations textiles sont montrées au public. Les présenter dans ce salon, c’est aussi faire découvrir l’Art Textile à un grand nombre de personnes.

Alors, si vous n’habitez pas trop loin, venez visiter le salon de Maintenon-Pierres.  C’est l’occasion de découvrir dans un même lieu une quarantaine d’artistes d’horizons très différents.

Bientôt, une autre aventure commencera. L’exposition de mes ouvrages à la médiathèque “la lettre i” de Saint Georges sur Eure (Eure et Loir) aura lieu du 4 au 21 octobre.

Le château de Villebon, tout près de chez nous.

Le château de Villebon, tout près de chez nous est magnifiquement conservé. Tout en briques,il se reflète dans les douves qui l’entourent.

Il y a des trésors d’architecture à découvrir près de chez soi. Ce château est est un bel exemple. On le découvre au milieu des champs en Beauce. Il a peu changé depuis sa construction. Regarder s’ouvrir son pont-levis émerveille toujours des petits et les grands.

En Eure et Loir, il y a de grands monuments, incontournables: la cathédrale de Chartres, le château de Maintenon,  ceux de Chateaudun et d’Anet. Il y a aussi, comme dans chaque région des trésors cachés qu’il faut prendre le temps de découvrir, comme le château de Villebon.

Le château de la rivière, les écluses de Boizard à Pontgouin, le canal Louis XIV, les jardins de la Feuilleraie à Happonvilliers, le  collège militaire royal et l’abbaye à Thiron-Gardais sont des endroits, certes moins connus,  mais qui peuvent être des idées de visites bien agréables quand on a envie de faire le touriste.  Et il y en a beaucoup d’autres.

Alors, si un jour vous vous arrêtez en Eure et Loir, prenez le temps de découvrir ce département mal connu.

Partager, découvrir, explorer…

“Partager, découvrir, explorer” sera ma devise pour cette rentrée. Tout à coup, il faut organiser, planifier, mettre en ordre de marche. Septembre est depuis longtemps le mois où l’année se met en place: expositions, ateliers, créations textiles…

En  ce moment, pour préparer les expositions, je fouille dans mes caisses, je cherche, je tourne et je retourne mes œuvres. Du coup, j’ai retrouvé des créations que j’avais un peu oubliées. “Voyages” en fait partie, et pourtant je me souviens encore du plaisir que j’avais eu à imaginer cette tenture.

Du 24 septembre au 20 octobre, le salon artistique régional de la Vallée de l’Eure exposera cinq de mes créations textiles à Maintenon-Pierres ( Eure et Loir). Ce sera l’occasion de rencontrer d’autres artistes d’horizons différents du mien.

Puis du 4 au 22 octobre, la médiathèque  “la lettre i” à Saint Georges sur Eure ( Eure et Loir) organisera exposition et ateliers autour de mon travail. Ce sera un moment fort de partage et de découverte de l’Art Textile.

” Voyages” me rappelle que “Partager, découvrir, explorer” est ma devise depuis longtemps déjà. Sera-telle la vôtre?

 

 

Se souvenir de l’année passée. (4)

Il est temps de se souvenir de l’année passée, de ce qui a eu lieu depuis l’été dernier.  Que de bons moments à partager! Encore un peu d’Art Textile avant la fin de l’été!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certaines  créations sont encore à la maison au chaud dans une boîte, d’autres vivent une autre vie accrochées au mur dans une autre maison. J’aime l’idée que les ouvrages, lorsque je m’en sépare, donnent du bonheur autour d’eux.

Bientôt, ce sera la rentrée. Je participerai au Salon Artistique Régional de la Vallée de l’Eure à Pierres-Maintenon (Eure et Loir) en septembre. Puis mes créations seront exposées à la médiathèque “La lettre i” à Saint Georges sur Eure (Eure et Loir) en Octobre où des ateliers découverte seront proposés.

Belle fin d’été à tous! 

 

Se souvenir de l’année passée. (3)

Il est temps de se souvenir de l’année passée, de ce qui a eu lieu depuis l’été dernier.  Que de bons moments à partager! Les paysages me restent souvent dans la tête. J’aime retrouver leurs couleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marcher, se promener, flâner sont des occupations qui nourrissent mon imagination. Je ne me lasse pas de regarder autour de moi.

Se souvenir de l’année passée.(2)

Il est temps de se souvenir de l’année passée, de ce qui a eu lieu depuis l’été dernier.  Que de bons moments à partager! Aujourd’hui, ce sera un retour sur l’exposition au garage à brouettes à Courville sur Eure (Eure et Loir) au mois d’avril.

Ce fut un temps fort de l’année, inoubliable , hors du temps.  Autour de mes ouvrages, des rencontres étonnantes, du partage, de la convivialité, de la bonne humeur ont été au rendez-vous. Je n’en garde que de bons souvenirs.

Pour se rappeler ces bons moments, il y  a une vidéo que vous pouvez regarder en suivant ce lien:  exposition 2022 au garage à brouettes

Quelques ouvrages  ont trouvé leur place dans une nouvelle maison, notamment des portraits. Il reste leur photo pour s’en souvenir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Se souvenir de l’année passée, c’est une bonne idée. Préparer l’avenir en est une autre. En octobre, mes créations textiles seront exposées à la médiathèque “la lettre i” à Saint Georges sur Eure (Eure et Loir).  Alors, à bientôt, peut-être!

 

 

 

 

Se souvenir de l’année passée. (1)

Il est temps de se souvenir de l’année passée, de ce qui a eu lieu depuis l’été dernier.  Que de bons moments à partager! Aujourd’hui, ce sera un retour sur l’Art Textile.

Des ouvrages plus ou moins récents ont jalonné mes publications. Ce sont toujours de bons souvenirs, des moments de création uniques que je retrouve sans nostalgie.

Qui saurait retrouver leur chronologie?

 

 

 

 

 

 

Des vacances au bord de la mer!

Des vacances au bord de la mer en été, j’avais oublié que c’était si agréable. Retrouver les plaisirs de la plage, les marées, la baignade, les châteaux de sable et les promenades le soir sur le sentier côtier, c’est un vrai bonheur!

C’était la semaine dernière, à Saint Philibert dans le Morbihan.Cela faisait très longtemps que nous n’étions pas allés au bord de la mer en été pendant une semaine. Le soleil était au rendez-vous, nous en avons bien profité.

Nous sommes de retour en Eure et Loir. La moisson se termine, la plaine est presque vide. Comme partout, il fait très chaud. Nous retrouvons notre jardin. Les vacances au bord de la mer sont maintenant des agréables souvenirs.

Les ouvrages de l’été.

Les ouvrages de l’été ont un goût particulier. Ils sont grands, petits, peu importe du moment que je puisse les emmener avec moi. Ils deviennent une carte, un sac, un tableau, une tenture.

Cet été, je voudrai reprendre la teinture végétale,  randonner, passer du temps avec mes petits-fils, lire, et bien sûr coudre. Beaucoup de projets, mais l’été ne dure pas, le temps est compté.

J’ai commencé par découvrir une technique, le kawandi. J’étais curieuse, commencer par l’extérieur de l’ouvrage, c’est inhabituel. J’avais des doutes sur le résultat final, mais j’ai essayé et j’ai bien aimé.

Cette technique m’a beaucoup plu. La taille de l’ouvrage est définie au tout début du travail. Les points avant ne demandent pas une attention particulière.  Au fur et à mesure, la tenture prend forme, doucement, au rythme de la couture. il faut s’arrêter souvent pour remettre un bout de tissu et terminer la ligne de couture.

Je ferai d’autres ouvrages cet été. Mais le kawandi restera une découverte très intéressante. Peu de matériel, pas de connaissance particulière à avoir, c’est une technique abordable par tous.

Les ouvrages de l’été préparent à la rentrée. C’est le moment  de découvrir de nouvelles techniques, de se les approprier puis d’imaginer de nouvelles créations textiles.

Au bord de la mer.

On est au bord de la mer. Tout est différent, les paysages, les odeurs, les bruits. On retrouve les plaisirs de la plage, les promenades sur le sentier côtier. Au loin, les voiles des bateaux apparaissent.

” Au loin, une voile”, c’est un bateau qui file sur l’eau.  Les tissus bleus cousus puis matelassés évoquent le ciel et l’immensité de la mer. Un  beau soleil jaune se couche, c’est la fin de la journée. Un tissage sur une fourche de bois et quelques branches peintes en rouge rappellent la fragilité des embarcations sur l’océan.

Il y a quelques jours, j’étais à la montagne, je marchais sur le chemin de Stevenson, et j’ai adoré. Aujourd’hui, je suis dans la plaine, en Beauce, où les blés sont presque mûrs, la moisson va commencer, c’est autre chose mais j’aime aussi. Bientôt, je serai en Bretagne, au bord de la mer. Et là, je retrouverai l’océan, la plage,  les sentiers côtiers et au loin les bateaux.