La teinture naturelle, la bonne idée pour la rentrée!

La teinture naturelle, c’est la bonne idée pour la rentrée. Teindre du tissu avec des plantes, c’est tout un programme, des végétaux à découvrir, des compétences et des techniques à maîtriser, des expérimentations…

Cet été, j’ai participé à un stage animé par Charlène Poret et Hannah Wenger pour acquérir des bases et pouvoir me lancer dans la grande aventure de la teinture.  Que de choses j’ai apprises pendant cette semaine! Le cadre était magnifique, le Haras du Taillis en Normandie, le temps était maussade, mais l’ambiance était conviviale, chaleureuse et sérieuse tout à la fois. J’en garde des souvenirs précieux.

Préparer le tissu et le mordancer, c’est important, c’est un peu long et parfois délicat.  Puis repérer la plante tinctoriale que je vais utiliser, la cueillir, préparer le bain de teinture, teindre le tissu, le rincer, le faire sécher, c’est encore du temps et de l’attention.

En utilisant les œillets d’Inde du jardin, j’ai fait mon premier essai! J’ai obtenu un joli tissu jaune. Je suis très contente du résultat. Maintenant, il va falloir regarder autour de moi dans la campagne pour trouver d’autres plantes: achillée mille-feuilles, tanaisie… En cueillir, et faire de nouveaux essais.

La teinture naturelle occupe beaucoup de mon temps. Elle me donne un regard nouveau sur les végétaux et leur utilisation. Je les découvre, je les reconnais. Apprendre, expérimenter, améliorer ses techniques, tout un programme pour cette année.

Avec ces nouveaux coupons de tissus aux couleurs si différentes que celles que j’utilise d’habitude, que vais-je faire? De l’Art Textile bien sûr! Pour l’instant, je les collectionne, je les regarde, je ne les ai pas encore utilisés dans un ouvrage. Cela ne devrait pas trop tarder.

 

Le dernier coup d’œil dans le rétroviseur!

Tout au long de l’été, je vous propose de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur. Il faut parfois se retourner pour mieux avancer.

Pour ce dernier coup d’œil, ce sera de l’art textile bien sûr!  Des mains, des fleurs et un sapin pour préparer Noël, il n’est jamais trop tard!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’était le dernier coup d’œil dans le rétroviseur. C’est bientôt la rentrée! Des expositions se préparent. J’aurai le plaisir de montrer mes dernières créations au salon artistique régional de la vallée de l’Eure à Pierres-Maintenon (28) en septembre, puis à la Cardamone Gallery à Saint-Prest (28) en Octobre, enfin au salon art et créations de Saint Georges sur Eure (28) en novembre. Je vous en reparlerai bientôt!

Bonne rentrée à tous! 

 

Un cadeau qui fait plaisir, un sac!

Un sac, c’est un cadeau qui fait plaisir, comme une carte, un marque-page, un porte-clés. Ce sont de petits cadeaux précieux, plus faciles à offrir qu’une tenture ou un tableau.

Des sacs, j’en fais souvent. Un bloc qui ne trouve pas à sa place, un essai qui reste orphelin, des chutes de tissus qui méritent d’être utilisées, tout est prétexte à créer un sac. Ils ont tous la même forme, à peu près les mêmes dimensions, et pourtant ils sont tous différents.

A l’origine, c’étaient des blocs réalisés pendant des journées Fils et Crayons. Le thème était le tissage de bandes. Il y a eu plusieurs journées, il y a donc eu  plusieurs réalisations. En décidant de travailler avec les mêmes tissus, je savais que je pourrai les utiliser facilement. Quelque temps plus tard, j’ai associé  les blocs tissages à du tissu d’ameublement, j’ai trouvé de jolis boutons assortis et deux sacs ont vu le jour.

Dans mon placard, il y a toujours de petits ouvrages, prêts à être offrir.  Un sac, un petit tableau, un marque-pages, un porte-clés, une broche, c’est utile, c’est un cadeau qui fait plaisir.

Les tentures, les grands tableaux, j’adore les réaliser, j’aime les montrer lors d’une exposition mais en aucun cas, je peux les offrir. Je me dis que ce sont des cadeaux empoissonnés. Qu’en pensez-vous?

 

 

 

 

Des spirées dans un massif, c’est de la couleur assurément!

Des spirées dans un massif de fleurs, c’est assurément de la couleur au jardin. Des mauves, des roses et même des blanches, il en existe toute une variété, plus jolies les unes que les autres. Elles ne demandent pas beaucoup d’entretien, elles supportent le manque d’eau, c’est un vrai bonheur!

Ces petites grappes roses apportent de la gaieté devant notre maison. Les spirées sont associées à des millepertuis, aux fleurs toutes jaunes. Même en plein été, le parterre est fleuri!

Ce sont aussi des modèles de broderies ou de tissus appliqués. J’aime créer des fleurs, je garde en mémoire celles que je vois, puis j’invente. Je choisis une couleur, une forme, des tissus, des fils et je laisse faire mon imagination.

Une année, quatre saisons: l’été!

Une année, quatre saisons! Ce sera la série de 4 tableaux que je vous proposerai tout au long de 2021. Aujourd’hui, voici l’été!

Les journées sont longues, les orages sont là, la chaleur pointe le bout du nez, l’été est arrivé! Dans les champs de nouvelles couleurs apparaissent : jaune, couleur des blés qui mûrissent, un peu de bleu et de rouge et du vert, beaucoup de vert qui devient au fil de la saison de plus en plus foncé. C’est le temps du potager, celui du barbecue et de la vie à l’extérieur de la maison.

L’année avance.  Bientôt, les enfants seront en vacances, la maison sera envahie de bruits, de cris et de joie, il va y avoir de l’agitation dans l’air. Il fera chaud, peut-être un peu trop!

C’est la saison des moissons, la plaine se vide, un sentiment étrange que je ne connaissais pas avant de vivre en Beauce.  Au fil de l’été, le paysage change, les couleurs aussi.

Une année, quatre saisons! Une série à découvrir tout au long de 2021, et c’est déjà le troisième tableau!

Des roses couvertes de gouttes d’eau!

Ce matin, les roses sont couvertes de gouttes d’eau, il a plu. C’est le petit rien qui change tout, ça brille. Pourtant, le soleil n’est pas au rendez-vous. Quelle chance d’avoir un jardin!

Partout, dans le jardin, les roses s’épanouissent, c’est un festival de couleurs: orange,  rouge, jaune, rose et vert,  beaucoup de vert qui sert de toile de fond.

Des roses couvertes de gouttes d’eau, c’est inspirant. Imaginer un joli crazy orangé entouré sur un fond vert, quelques points de broderie. Juxtaposer  des taches de couleur les unes à côté des autres. Les idées ne me manquent pas. Il faut prendre du temps et réfléchir, laisser mûrir! Pour l’instant, il me suffit de profiter de l’instant présent!