Archives par mot-clé : art textile

Au bord de la mer.

On est au bord de la mer. Tout est différent, les paysages, les odeurs, les bruits. On retrouve les plaisirs de la plage, les promenades sur le sentier côtier. Au loin, les voiles des bateaux apparaissent.

” Au loin, une voile”, c’est un bateau qui file sur l’eau.  Les tissus bleus cousus puis matelassés évoquent le ciel et l’immensité de la mer. Un  beau soleil jaune se couche, c’est la fin de la journée. Un tissage sur une fourche de bois et quelques branches peintes en rouge rappellent la fragilité des embarcations sur l’océan.

Il y a quelques jours, j’étais à la montagne, je marchais sur le chemin de Stevenson, et j’ai adoré. Aujourd’hui, je suis dans la plaine, en Beauce, où les blés sont presque mûrs, la moisson va commencer, c’est autre chose mais j’aime aussi. Bientôt, je serai en Bretagne, au bord de la mer. Et là, je retrouverai l’océan, la plage,  les sentiers côtiers et au loin les bateaux.

 

 

Une envie d’évasion.

Une envie d’évasion peut nous surprendre, nous emmener très loin, au bout du monde. Elle peut aussi nous faire retrouver nos fils et nos tissus.

J’avais trouvé ce tissu, si particulier. Qu’en faire? Il était un peu mou, mais ses couleurs me parlaient, elles me racontaient l’océan, la plage, les îles lointaines. Après mûres réflexions, je décidais de le broder. Chercher les fils qui allaient bien, choisir les points de broderies, puis donner vie à la composition, c’était déjà être ailleurs. Puis, coucher des rubans, ajouter ici et là des perles, des graines, c’était l’aventure qui continue.

L’ouvrage terminé, le tissu tendu sur le cadre, j’étais heureuse. Tout allait bien. Il s’appellera “Atoll”.

” Atoll”, c’est une envie d’évasion, un moment hors du temps. Rien n’est vrai, tout est inventé.  En le regardant, j’ai les pieds dans dans l’eau au bord de l’océan.

Des souvenirs du Garage à Brouettes.

Les portes du Garage à Brouettes  sont fermées depuis quelques semaines déjà, il me reste les souvenirs de cette exposition. Convivialité, bienveillance, partage, échanges sont les mots qui me viennent. Ce fut une très belle aventure.

Pour garder le souvenir de l’exposition, Laurent a fait un livre et une vidéo à partir des photos qu’il avait prises. Je l’en remercie. C’est un très beau cadeau!

Je ne peux que vous montrer la couverture du livre. Par contre, je peux partager avec vous la vidéo de cette exposition, en voici le lien:

exposition Garage à Brouettes 2022

Allez voir cette vidéo, et si ça vous dit, partagez-la avec vos amis.

Un livre, une vidéo, ce sont des souvenirs du Garage à Brouettes, de  l’exposition de mes créations textiles à Courville sur Eure en Eure et Loir. Je suis heureuse de les partager avec vous.

“avant/après”, l’histoire d’une tenture.

“avant/après”, c’est l’histoire de “Magnolia”, une tenture qui, avec le temps, s’était abîmée. Elle ne pouvait plus être exposée. J’ai donc décidé de lui donner une seconde vie.

Avant, “Magnolia”, c’était une petite tenture sur laquelle j’avais attaché des feuilles de magnolia brodées, des vraies feuilles. Avec le temps, l’ouvrage devenait de plus en plus fragile.

J’avais aimé broder ces feuilles, c’est délicat, minutieux. Mais les intégrer dans une tenture n’était pas une bonne idée. Elles sont beaucoup trop fragiles. Il fallait plutôt les mettre sous verre, les encadrer.

Après, “Magnolia” s’est transformé. Il fallait garder la même idée mais rendre l’ouvrage plus résistant au temps. Rester fidèle au modèle, trouver la bonne technique et les matériaux qui convenaient, c’était le défi.

“avant/après”,  l’histoire d’une tenture se termine. Rester fidèle à l’avant pour créer l’après a été une expérience enrichissante.  “Magnolia” aura une seconde vie. Elle pourra être à nouveau exposée sans crainte.

Des pierres noires et du vert, c’est “Malestroit”

“Malestroit”, ce sont des pierres noires, un peu de mousse et des feuilles bien vertes que j’ai vues un après-midi de Décembre en me promenant dans la cité médiévale de Malestroit en Bretagne.

Je m’étais arrêtée au bord du chemin, je trouvais cette image magnifique. J’ai fait une photo. Peut-être pourra-telle devenir un ouvrage?

Dans mon atelier, en janvier, j’ai cherché comment retrouver l’ambiance de cette image, sans pour autant la copier.

Après quelques temps de réflexion, le tissu de fond était choisi. J’avais trouvé des idées pour que les pierres et les feuilles se répondent bien. La structure de mon ouvrage était en place. Des points de nœud, beaucoup de points de nœud serviront à caler les pierres les unes sur les autres.

Des pierres noires et du vert, c’est une idée à décliner en d’autres couleurs pour s’éloigner de la réalité, et pourtant lui rester fidèle.  Ce sera bientôt un nouvel ouvrage, qui sait?

Le Garage à Brouettes a refermé ses portes.

Le Garage à Brouettes a refermé ses portes. L’exposition est terminée. Ce fut une belle aventure, remplie de convivialité, de rencontres, d’échanges et de bonne humeur.

La salle a retrouvé son calme, il n’y a plus d’allées et venues dans les allées du foyer Gérard Vivien. Des ouvrages ont changé de maison, j’espère qu’ils rendront heureux leur nouveau propriétaire. Les autres ont retrouvé leur boîte de rangement. Les pancartes sont enlevées. L’exposition d’Art Textile est terminée.

J’ai animé deux ateliers Fils et Crayons pour les résidents du foyer Gérard Vivien. Ils ont réalisé une jolie carte.  Nous avons accueilli avec bonheur une centaine de visiteurs durant ces 9 jours. Je suis  heureuse d’avoir participé à cette aventure artistique et humaine.

Créer dans son atelier, c’est bien et j’adore. Exposer ses créations, c’est une autre chose. Sans l’association Fils et Crayons, cette exposition n’aurait pas eu lieu.

Je remercie tout particulièrement Laurent, Chantal et Guy, Martine, Nicole, Francine, Evelyne, Patricia et Martine.

Le Garage à brouettes a refermé ses portes. Une belle aventure artistique et humaine se termine. Il me reste de très bons souvenirs. Je retrouve mon atelier pour imaginer d’autres projets et participer à de nouvelles expositions.

 

Les arbres fleurissent, le printemps arrive!

Les arbres fleurissent, le printemps arrive! Le renouveau se fait sentir. La lumière du matin se fait plus douce. On entend le chant des oiseaux. Les fleurs égaient le bord des chemins: ficaires, primevères, pâquerettes, jonquilles…

Les arbres fleurissent, du blanc, du rose, quelquefois du jaune. C’est toujours avec plaisir que j’aime les regarder. C’est un signe dans l’année, on change de saison, l’hiver est bientôt terminé.

J’ai réalisé cette petite tenture il y a quelques années. Sur un assemblage de tissus beiges, j’ai couché des fils marron pour la branche de l’arbre et j’ai fixé de quelques points de broderie des ronds de plastique fondu. Je la retrouve avec toujours le même plaisir.

Le printemps arrive, c’est une bonne nouvelle! Profitons-en !

 

Le Garage à Brouettes, vous connaissez?

Le Garage à Brouettes, vous connaissez? C’est une salle d’exposition au sein du Foyer Gérard Vivien à Courville sur Eure, petite ville d’Eure et Loir (28). Elle accueille des artistes de tout horizon. Bientôt, du 2 au 11 avril, j’aurai le plaisir d’y exposer mes créations textiles.

Je vous montrerai des tentures, des tableaux mais aussi des livres textiles, une lampe…  Chaque objet est unique, du plus petit au plus grand. Je serai très heureuse de vous accueillir, de vous rencontrer, d’échanger avec vous.

De plus, si vous venez au Garage à Brouettes, vous pourrez vous promener dans le parc du Foyer Gérard Vivien qui sera ouvert aux visiteurs de l’exposition.

Venez nombreux visiter cette exposition, invitez vos amis, je suis impatiente de vous rencontrer.

 

2015, ma première exposition!

C’était en 2015, c’était ma toute première exposition. Le syndicat d’initiative de Courville sur Eure (Eure et Loir) m’avait proposé de montrer mes créations textiles. Je m’en souviens comme si c’était hier.

Montrer son travail, se mettre en avant, ce n’est pas si facile. Je n’en garde que de bons souvenirs, ce fut le début d’une belle aventure. Merci à Christophe  de m’avoir invitée et soutenue dans cette première expérience.

Depuis, j’ai eu l’occasion d’exposer dans d’autres lieux en Eure et Loir, à Cormainville invitée par Smaranda Bourgery,  à la Cardamone Gallery à Saint Prest avec d’autres artistes textiles, à la médiathèque de Saint Georges sur Eure et celle de Courville sur Eure, à l’office du tourisme d’Illiers-Combray, de participer à des salons artistiques, le salon Art et Créations de Saint Georges sur Eure, le Salon Artistique et Régional de la Vallée de l’Eure à Pierres-Maintenon. A chaque fois, les mêmes émotions me traversent.

Aujourd’hui, une exposition se prépare. Elle aura lieu au Garage à Brouettes du Foyer Gérard Vivien à Courville sur Eure au début du mois d’avril.  Il y a encore beaucoup de travail mais tout se passe bien. Nous serons prêts!  Bientôt, vous découvrirez  l’affiche avec tous les renseignements pour vous y rendre. Je vous y attendrai!

2015, ma première exposition, 2022, une autre se prépare. Les émotions restent  les mêmes, montrer mes créations textiles est un plaisir!

Les paysages urbains, une source d’inspiration nouvelle.

Les paysages urbains, c’est une source d’inspiration nouvelle. Les couleurs, les formes ne sont pas les mêmes, la végétation est souvent absente des villes, du moins on la voit moins.

Trouver des tissus qui évoquent la ville, les immeubles, les constructions, les rues, utiliser des techniques qui mettent en avant les paysages urbains et ses particularités, c’était le défi.

Un tissu de fond évoquant le ciel, des rectangles de tissu marron et ocre, des fils assortis, des points de broderie, “Paysage urbain” est apparu sur ma table de travail. Il est devenu un tableau 24 cm x 18 cm. C’était le premier, d’autres suivront.

Trouver une nouvelle source d’inspiration, réfléchir et travailler autour d’elle, c’est un exercice difficile. C’est travailler différemment, avec de nouvelles couleurs, pour une autre ambiance.