Le sapin était triste et tout gris, mais l’espoir était là!

Le sapin était triste et tout gris en 2015. Des attentats avaient eu lieu à Paris. Pourtant, on a fêté Noël, l’espoir était là.

Comment donner une note d’espoir dans un ouvrage qui oscille entre le gris et le noir? J’ai choisi de mettre du vert bien franc dans la bande de finition. Le sapin n’en est pas moins triste, et pourtant, ça change tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.