“avant/après”, l’histoire d’une tenture.

“avant/après”, c’est l’histoire de “Magnolia”, une tenture qui, avec le temps, s’était abîmée. Elle ne pouvait plus être exposée. J’ai donc décidé de lui donner une seconde vie.

Avant, “Magnolia”, c’était une petite tenture sur laquelle j’avais attaché des feuilles de magnolia brodées, des vraies feuilles. Avec le temps, l’ouvrage devenait de plus en plus fragile.

J’avais aimé broder ces feuilles, c’est délicat, minutieux. Mais les intégrer dans une tenture n’était pas une bonne idée. Elles sont beaucoup trop fragiles. Il fallait plutôt les mettre sous verre, les encadrer.

Après, “Magnolia” s’est transformé. Il fallait garder la même idée mais rendre l’ouvrage plus résistant au temps. Rester fidèle au modèle, trouver la bonne technique et les matériaux qui convenaient, c’était le défi.

“avant/après”,  l’histoire d’une tenture se termine. Rester fidèle à l’avant pour créer l’après a été une expérience enrichissante.  “Magnolia” aura une seconde vie. Elle pourra être à nouveau exposée sans crainte.

2 réflexions sur « “avant/après”, l’histoire d’une tenture. »

  1. C’est vraiment dommage pour les feuilles de magnolia ! Surtout après ce minutieux travail de broderie. Mais les nouvelles feuilles paraissent presque aussi naturelles !
    Experimenter, rater et recommencer font partie de l’art textile, je pense que c’est même le côté excitant.
    Bon dimanche
    Christine

    1. Merci Christine. Cette expérience a été riche d’enseignements. Il faut protéger ce qui est fragile. Pour autant, trouver des idées nouvelles tout en gardant l’esprit de ta tenture a été un défi et je me suis heureuse du résultat.
      Je suis d’accord avec toi, l’expérimentation, c’est le côté excitant de l’Art Textile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.