Archives par mot-clé : fleurs

Les lumières du printemps, je les attends…

Les lumières du printemps, je les attends…

Une envie de printemps en plein hiver, il me faut inventer un ouvrage. Des tissus verts, des fils, du plastique fondu, de l’imagination, de la réflexion, de la couture, un peu de broderie, et les lumières du printemps apparaissent sur ma table de travail.

Accrocher cet ouvrage dans la maison, c’est une jolie manière d’oublier le mauvais temps et d’attendre que les beaux jours reviennent.

Il fait encore froid, il pleut trop souvent à mon goût, mais quelque chose a changé dans l’air. Le printemps s’installe.

Les oiseaux chantent, les fleurs s’épanouissent,  les arbres bourgeonnent, le paysage prend des couleurs. Le jour se lève plus tôt et la nuit arrive plus tard, la lumière change.  Il n’y a plus de doute, le printemps est là!

Vive le printemps et ses lumières… un peu magiques!!!

Une orchidée a fleuri, une jolie surprise ce matin!!!

Ce matin, une surprise m’attendait. Une orchidée avait fleuri, une fleur s’est ouverte pendant la nuit. Je suis toute émue en la regardant. C’est la première fois que cela arrive dans notre maison.

Je me suis occupée des orchidées tout l’hiver sans trop y croire:  placer les pots dans une pièce lumineuse, ouvrir le volet tous les jours, arroser mais pas trop, les regarder, les encourager à fleurir. Puis, j’ai vu pousser les tiges, apparaître des boutons de fleurs. Aujourd’hui, je découvre une si jolie fleur qui s’épanouit. C’est une belle récompense!

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques!!!

Une couronne de fleurs bleues.

Dans la maison, la couleur s’installe. L’arbre de Pâques est posé sur le buffet. Ces sont toujours les mêmes œufs  bleus qui le décorent, ceux teints il y a bien longtemps en Allemagne avec Barbara. C’est avec joie que je les retrouve.

Pour compléter la décoration, il y a des lapins en paille un peu partout et … une couronne de fleurs bleues.

Sur un fond fait de bandes de tissu bleu très clair, j’ai brodé en piqué libre une couronne de fleurs  puis,  à la main, j’ai ajouté des points de broderie pour donner du relief.

Accrocher un ouvrage pour compléter la décoration de la maison, c’est donner du sens au temps que je passe à coudre et à broder. C’est profiter du bonheur de créer, c’est aussi le partager.

 

Le jardin de Marie-Rose.

Le jardin de Marie-Rose, c’était celui de ma grand-mère. Il était minuscule, on pouvait à peine y entrer, il n’était pas très accueillant, les plantes avaient des piquants, il ne fallait surtout pas y toucher. Et pourtant, que de souvenirs près de ce jardin !

Pour utiliser un fond de crazy que j’avais cousu comme essai d’une nouvelle technique, j’ai imaginé un jardin, tout petit comme celui de Marie-Rose. Quelques formes de tissu,  du  piqué libre,de la broderie, et des fleurs  sont apparues.

Ce jardin n’est pas celui de ma grand-mère. Il ne lui ressemble en rien, peut-être les couleurs et encore. Mais son ambiance  est la même!

 

Imaginer les fleurs, s’en inspirer…

Imaginer les fleurs, les inventer, les imiter, s’en inspirer, un vrai défi! J’aime le relever, surtout quand le ciel est gris et que la pluie s’invite un peu trop souvent.

Trouver des tissus pour créer un joli fond, chercher des matériaux pour inventer des fleurs qui n’existent pas, fouiller dans les fils à broder et à coucher. C’est déjà du bonheur.

Faire fondre du plastique, le modeler, trouver des solutions pour le faire  tenir. Coudre les tissus pour le fond de l’ouvrage. Agencer les fleurs, les tiges, les feuilles. Attacher, broder, coudre, les mains sont occupées, la tête aussi.  J’oublie l’hiver, le mauvais temps et la pluie.

 

La fontaine aux fleurs.

La fontaine aux fleurs, c’était un jour de septembre, une très belle journée de fin d’été.

Je l’avais trouver si belle, cette fontaine. Je m’en souviens aujourd’hui, de la lumière dans un jour bien gris. Elle me donne envie de retrouver des tissus et des fils très colorés, de coudre, de broder.

Ces fleurs flottant dans une fontaine, leurs couleurs, c’est la vie! Profitons-en, profitez-en!

De retour du salon Art et Créations

Ce week-end, je participais au salon Art et Créations à Saint Georges sur Eure. Se retrouver parmi des peintres, des sculpteurs et bien d’autres était très agréable, je me sentais moins isolée, faisant partie d’un groupe, celui de ce salon.

Je présentais deux ouvrages. L’un était sur le thème proposé par les organisateurs: Au fil des champs. Il s’appelle “Mosaïque champêtre”.

L’autre était un ouvrage que j’aime beaucoup et que j’ai plaisir à exposer et que je vous ai déjà montré. C’est “Rêves de fleurs”.

Ce salon, c’est du bonheur offert aux artistes, un lieu convivial, un lieu de partages et d’échanges. J’ai plaisir à y participer et à y avoir ma place. Merci aux organisatrices!!! A l’année prochaine!

Rêves de fleurs.

Les fleurs, je les regarde, je les sens, je les cueille parfois.

Les fleurs, je les aime dans la nature, dans un champ, dans un bois, le long d’une route, dans les jardin, dans notre jardin, dans la maison,  partout.

Les fleurs, je les rêve aussi. J’en invente, je les brode, je les couds, elles mettent de la vie dans mes ouvrages.

“Rêves de fleurs” a été créé l’hiver dernier, il faisait gris, il faisait froid. Alors, il fallait que ça brille, que la lumière entre dans la maison.

Cet ouvrage sera exposé au salon “Art et créations” à Saint Georges sur Eure en Eure et Loir le week-end du 11 novembre. Nous serons nombreux à exposer, des peintres, des sculpteurs et moi, seule à présenter de l’art textile. Profitez-en, venez découvrir nos travaux, nous rencontrer.  Je vous attends, nous vous attendons.

Les coquelicots, j’adore!!!

Les coquelicots, j’adore!!! J’aime les regarder, ils sont si beaux, si fragiles, éphémères aussi. Ce sont des fleurs qu’il ne faut pas cueillir, il faut les apprécier dans le paysage.

Durant mon voyage dans le Luberon,  j’ai vu des champs de coquelicots. C’était magique! J’ai adoré!!!

Alors, à mon retour, j’en ai cousu… pour retrouver la magie des champs de coquelicots, pour se souvenir, pour le plaisir.

Les lys de Simina

Dans notre jardin, certaines plantes ont une histoire. L’hortensia de Fanny a été planté lors de sa naissance, le magnolia si grand, si gros a été installé avec Eric.

Les lys de Simina ont fleuri cette année, ils étaient magnifiques. Ils sont le souvenir d’une époque où des enfants m’appelaient “Maîtresse”.

Il y a aussi l’hortensia de Théa et celui de Cyriaque, la lavande d’Héloïse, le cognassier de Cécile et bien d’autres encore.

Le jardin est le gardien de nos rencontres, de nos souvenirs.

J’aime notre jardin…et son jardinier!!!